Abbé Camille Joseph Gomis, nouveau Président de l’Union du Clergé Sénégalais (UCS)   
Vendredi 19 Septembre 2014 - 13h 03 - Source : OFICOM
Abbé Camille Joseph Gomis a été élu, ce mercredi 17 septembre 2014, Président de l’Union du Clergé Sénégalais, à l’issue d’un vote de l’assemblée de la 38e UCS. Il succède ainsi à l’Abbé Pierre Dione dont le mandat est arrivé à terme.
 
Le nouveau président de l’UCS est du clergé diocésain de Ziguinchor. Il est âgé de 44 ans et totalise 16 ans de sacerdoce. Il est actuellement curé de la paroisse Notre Dame de Lourdes de Bignona. 
 
Signalons également qu’il est le Président de l’Union diocésaine de Ziguinchor depuis 2010.
 
Abbé Camille Joseph Gomis se retrouve à la tête de cette association cléricale qui regroupe près de 400 prêtres sénégalais à travers les 7 diocèses du Sénégal, pour un mandat de trois ans.
 
Il sera assisté de l’Abbé Jacques Sambou, du diocèse de Ziguinchor, comme Secrétaire général ; de l’Abbé Quentin Coly, du diocèse de Kaolack, Secrétaire gén ... Lire la suite
Commentaires  (0)
« Le prêtre qui n’est pas animé par la charité n’est pas en Dieu et n’est pas de Dieu »   
Mercredi 17 Septembre 2014 - 12h 09 - Source : OFICOM
C’était autour du diocèse de Tambacounda d’assurer l’animation liturgique de la messe au  deuxième jour de la 38e Assemblée Générale qui se tient à Poponguine. Et c’est l’Abbé André Kabou Tine, curé de Bakel, qui a présidé la messe à l’intérieur de la Basilique Mineure Notre Dame de la Délivrande, ce mercredi 17 septembre 2014.
 
Commentant l’hymne à la charité de Saint Paul aux Corinthiens (1Co.12), proclamée à la première lecture, Abbé André Kabou Tine a affirmé : « Le prêtre qui n’est pas animé par la charité n’est pas en Dieu et n’est pas de Dieu ».
 
Il a souligné que l’amour auquel l’apôtre consacre un hymne est un amour exigeant. Mais pour lui, « c’est là que réside sa beauté dans le fait d’exigeant car il édifie le vrai bien de l’être et le fait rayonner sur les autres ».
 
« L’amour est vrai quand il crée le bien des personnes et des communautés », a-t-il encore ajouté.
Commentaires  (0)
« Le prêtre qui n’est pas animé par la charité n’est pas en Dieu et n’est pas de Dieu »   
Mercredi 17 Septembre 2014 - 12h 06 - Source : OFICOM
C’était autour du diocèse de Tambacounda d’assurer l’animation liturgique de la messe au  deuxième jour de la 38e Assemblée Générale qui se tient à Poponguine. Et c’est l’Abbé André Kabou Tine, curé de Bakel, qui a présidé la messe à l’intérieur de la Basilique Mineure Notre Dame de la Délivrande, ce mercredi 17 septembre 2014.
 
Commentant l’hymne à la charité de Saint Paul aux Corinthiens (1Co.12), proclamée à la première lecture, Abbé André Kabou Tine a affirmé : « Le prêtre qui n’est pas animé par la charité n’est pas en Dieu et n’est pas de Dieu ».
 
Il a souligné que l’amour auquel l’apôtre consacre un hymne est un amour exigeant. Mais pour lui, « c’est là que réside sa beauté dans le fait d’exigeant car il édifie le vrai bien de l’être et le fait rayonner sur les autres ».
 
« L’amour est vrai quand il crée le bien des personnes et des communautés », a-t-il encore ajouté.
Commentaires  (0)
Abbé Joseph Maïssa Gueye : « La banalisation du divorce et la politisation de l’homosexualité menacent la famille »   
Mercredi 17 Septembre 2014 - 11h 53 - Source : OFICOM
Parmi les menaces qui pèsent aujourd’hui sur la famille, l’Abbé Joseph Maïssa Gueye a désigné la banalisation du divorce et la politisation de la question homosexuelle. C’était lors de sa communication sur le thème de la 38e Assemblée Générale de l’UCS, ouverte ce matin à Poponguine.  
 
A l’entame de son propos, l’Abbé Joseph Maïssa a d’abord indiqué que c'est la disjonction entre la conjugalité, la parenté, la filiation et la parentalité définissant le lien familial qui constitue la source des menaces qui pèsent sur la famille. Il a soutenu que s’il est utile, pour des raisons de précision, de les distinguer, il est capital de les réunir. « Or ce qui est courant aujourd’hui, c’est la disjonction entre ces quatre notions » avec les nombreuses conséquences.
 
La première menace indiquée par l’Abbé Joseph Maissa est le « couplisme  »  qui réduit tout au couple, fermé sur lui-même, sur son amour, ses plaisirs, son bien-être. « De plus en plus, des jeunes décident de vivre en couple sans ... Lire la suite
Commentaires  (0)
Ouverture de la 38e UCS : le clergé sénégalais s’intéresse aux assauts que subit la famille   
Mercredi 17 Septembre 2014 - 11h 51 - Source : OFICOM
L'ouvreture de la 38e Assemblée Générale de l'Union du Clergé Sénégalais (UCS) au eu lieu ce mardi 16 septembre 2014, dans la salle de conférence du Noviciat des Filles du Saint Cœur de Marie à Poponguine. Une cérémonie présidée par Son Excellence Mgr Jean Noel Diouf Evêque de Tambacounda, Chargé du Clergé et des Séminaires au sein de la Conférence épiscopale, en présence du Préfet de Mbour, William Manel  et de Mgr Ernest Sambou.
 
Cette cérémonie protocolaire a été marquée par la présence de nombreux invités et de plusieurs prises de parole dont la lecture des messages de salutation et d’encouragements des évêques du Sénégal, le mot de bienvenue de l’Abbé Simon Niakh, Président de l’UCS/Dakar et les discours de la Révérende Mère Marie Diouf, Supérieure générale des Filles du Saint Cœur de Marie, de la présidente de la coordination des Unions diocésaines des Associations féminines catholiques du Sénégal et de la présidente du Conseil diocésain du laïcat de Dakar. 
... Lire la suite
Commentaires  (0)
Abbé Jean Marie Ndour : « Nous ne pouvons pas vivre le sacerdoce de manière subjective et isolée »   
Mercredi 17 Septembre 2014 - 11h 49 - Source : OFICOM
La messe d’ouverture de la 38e Assemblée générale de l’UCS a eu lieu, ce mardi 16 septembre à Poponguine, en la Basilique Mineure Notre Dame de la Délivrande. Abbé Jean Marie Ndour qui présidait la cérémonie a déclaré devant ses confères : « Nous ne pouvons pas vivre le sacerdoce de manière subjective et isolée ».
 
Entouré à l’autel de Mgr Jean Noel Diouf et des abbés Pierre Dione, Maurice Dioh, Jean Bosco Ndiaye et du Père Jean Lwanga, curé de Poponguine, Abbé Jean Marie a axé son homélie sur la fraternité sacerdotale et le ministère de la communion.
 
Reprenant cette parole de la première lecture de la mémoire liturgique des saints martyrs Corneille et Cyprien, tirée de 1Co 12, 12ss : « Vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de ce corps », il a affirmé qu’ « il n’y pas meilleure façon d’exprimer ce que sont les prêtres dans un presbytérium et la raison d’être de l’UCS ».
 
C'est ainsi qu’il a également a ... Lire la suite
Commentaires  (0)
Le point sur l’organisation de la 38e Assemblée Générale de clergé sénégalais   
Mercredi 17 Septembre 2014 - 11h 47 - Source : OFICOM
Mgr Jean Noel Diouf, Evêque du diocèse de Tambacounda présidera la cérémonie d’ouverture de la rencontre annuelle des prêtres sénégalais qui s’ouvre demain à Poponguine. Il est en charge du clergé sénégalais et des séminaires au sein de la Conférence épiscopale.
 
Présent à Poponguine depuis quelques jours, Mgr Jean Noel Diouf prononcera le discours d’ouverture de la 38e Assemblée général du Clergé sénégalais. 
 
L’Evêque de Tamba sera entouré du président du Bureau national, des autorités locales et de nombreux invités. La confirmation de la participation des autorités de tutelle, notamment du Ministère de l’Intérieur qui est en charge du culte, est toujours attendue, à moins de 24h de l’évènement.
 
« C’est malheureusement toujours comme ça. Elles (les autorités de tutelle) arrivent toujours à la dernière minute et souvent le jour même de la cérémonie d’ouverture », se plaint un responsable national de l’UCS.
Commentaires  (0)
Le geste de paix à la messe : son sens, sa place et quelques abus   
Lundi 15 Septembre 2014 - 09h 42 - Source : oficom/la croix/i.media
Dans une lettre datée du 8 juin 2014 et approuvée par le pape François mais diffusée brièvement par le site du diocèse espagnol de Lérida, le 31 juillet 2014 avant d’être retirée, selon plusieurs médias catholiques, la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements ne s’est pas uniquement limitée à indiquer aux évêques du monde entier que le signe de la paix doit être maintenu juste avant la communion. Elle souligne également plusieurs indications pour éviter la confusion à ce moment de la messe. 
 
La congrégation rappelle d’abord que le geste de paix n’est pas « mécanique ». C’est le geste par lequel l’Église « implore la paix et l’unité pour elle-même et toute la famille humaine et par lequel les fidèles expriment leur communion ecclésiale et leur charité mutuelle ». Concrètement, il ne s’agit pas de se « dire bonjour » mais de manifester que « Christ est notre paix, la paix divine ». 
 
Sur son origine et sa place à la messe
 
Commentaires  (0)
Quelle est la spiritualité du prêtre diocésain ?   
Lundi 15 Septembre 2014 - 09h 41 - Source : OFICOM
Une question qui ne manque pas de pertinence à la veille de la 38e édition de l’assemblée générale annuelle du clergé diocésain sénégalais qui se déroulera à Poponguine, du 15 au 19 septembre 2014. Le constat est souvent fait : « les religieux ne sont pas comme les diocésains ». Qu’est ce qui les différencie réellement ? Quelle est la spiritualité des diocésains ? Voici ce qu'en dit le Pape François. C'était lors de sa rencontre avec le clergé du diocèse Caserte, au Sud de l’Italie, le 26 juillet dernier. Une rencontre au cours de laquelle, il s’est longuement expliqué sur le fondement et les caractéristiques de la spiritualité du clergé diocésain. Extraits.
 
L’esprit diocésain est le centre de la spiritualité du prêtre diocésain
 
« Prêtre contemplatif, mais pas comme quelqu’un qui est à la Chartreuse, je n’entends pas ce genre de contemplation. Le prêtre doi ... Lire la suite
Commentaires  (0)
L’Archidiocèse de Dakar se prépare à accueillir la 38e Assemblée Générale du Clergé Sénégalais   
Jeudi 11 Septembre 2014 - 11h 04 - Source : OFICOM
Les prêtres diocésains du Sénégal se retrouveront à partir du lundi 15 septembre, au soir, à Poponguine, à l’occasion de la 38e Assemblée Générale de leur  union, sur le thème : « Le Prêtre sénégalais face aux nouveaux défis de la Famille ». Selon l’Abbé Simon Niakh, président de l’UCS Dakar, par ailleurs curé de la paroisse Saint François Xavier de Fadiouth, au moins 200 prêtres sont attendus à cette rencontre qui prendra fin le vendredi 19 septembre.
 
La cérémonie d’ouverture aura lieu, le mardi 16 septembre, à partir de 09h30, en présence des autorités publiques, religieuses et coutumières dans la salle de conférence du Noviciat des Filles du Saint Cœur de Marie.
 
Mais déjà, Abbé Simon exprime sa joie de recevoir les délégations qui viendront des différents diocèses du Sénégal : « Nous reprenons ces paroles de l’évangile : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur », pour dire à tous nos confères notre joie de les recevoir, à l’ ... Lire la suite
Commentaires  (0)
Les pèlerins de la « Sainte Famille » seront de retour à Dakar, demain, à 19h   
Jeudi 11 Septembre 2014 - 11h 03 - Source : OFICOM
Les pèlerins catholiques partis le 20 août dernier sous l’égide du CINPEC (Comité interdiocésain national pour les pèlerinages catholiques) seront de retour demain, mardi 9 septembre 2014, à 19h, à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. 
 
Après une vingtaine de jours d’un périple de la foi qui les a conduits en Terre Sainte d’Israel, à Rome et Saint François d’Assise (Italie) et Lourdes ( France), les pèlerins de « la Sainte Famille » rentrent au bercail.
 
Ils seront accueillis par les autorités publiques comme de coutume, selon un communiqué du Secrétariat du CINPEC.
Commentaires  (0)
Trois religieuses assassinées au Burundi, hier   
Jeudi 11 Septembre 2014 - 11h 00 - Source : OFICOM
Au Burundi, 3 religieuses italiennes ont été tuées, le dimanche 7 septembre 2014, dans un couvent de Kamenge, une commune de la périphérie de la capitale Bujumbura, rapporte Radio Vatican.
 
Les trois religieuses étaient âgées de 75 à 79 ans et avaient passé l’essentiel de leur vie en Afrique.
 
Elles ont été abattues par un jeune homme qui a pris la fuite. Un épisode totalement inattendu qui a provoqué une douleur immense. C’est en ces termes que le Père Mario Pulcini, Supérieur des missionnaires savériennes au Burundi, évoque ce drame, selon la « voix du Pape ».
 
L’archevêque de Bujumbura a dénoncé un acte barbare pour toute la communauté  et a présenté ses condoléances à la famille xavérienne. 
Commentaires  (0)
Retour des pèlerins catholiques, mardi   
Mardi 9 Septembre 2014 - 11h 17 - Source : APS
Les pèlerins catholiques du Comité interdiocésain national pour les pèlerinages catholiques (CINPEC) sont attendus à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, mardi à 19h, annonce un communiqué transmis à l’APS. Partis le 20 août dernier sous l’égide du CINPEC, les pèlerins catholiques ont effectué un périple d’une vingtaine de jours, note le texte. Qui précise que ce périple les a les a conduits en Terre Sainte d’Israël, à Rome, Assises (Italie) et Lourdes (France). Les pèlerins catholiques seront accueillis par les autorités publiques comme de coutume, ajoute le communiqué.
Commentaires  (0)
Shimon Peres propose au Pape la création d'une ONU des religions   
Vendredi 5 Septembre 2014 - 13h 18 - Source : OFICOM
Shimon Peres était au Vatican ce jeudi matin, en visite privée auprès du pape François. Au cours de l’entretien, l’ancien président israélien a proposé au Pape la création d’une Organisation des religions unies, une ONU des religions en somme, souhaitant voir le Pape en prendre la tête.
 
Une proposition  que le Pape aurait accueillie « avec attention et intérêt », a affirmé le père Federico Lombardi, tout en précisant que le Souverain Pontife n’a pris aucun engagement personnel. « Il y a des dicastères du Saint-Siège dévolus à cette activité, ceux pour le dialogue interreligieux et de Justice et Paix, a déclaré le Pape à Peres. Les cardinaux Tauran et Turkson suivront avec attention cette proposition ».
 
« Aujourd'hui, les guerres éclatent essentiellement avec comme prétexte, la religion », observe Peres au cours d’un entretien à l'hebdomadaire italien catholique Famiglia Cristiana. « Pour lutter contre cette dérive nous avons l'Organisation des Nations unies, poursuit-il. Mais c'est une institution politique, qui n'a ni les armées dont d ... Lire la suite
Commentaires  (0)
A la découverte de la pouponnière des Filles du Saint Cœur de Marie, à Nianing   
Vendredi 5 Septembre 2014 - 13h 15 - Source : OFICOM
Les Filles du Saint Cœur de Marie de la Province de Dakar viennent d’ouvrir une pouponnière, dénommée « Cité de l’Emmanuel », à Nianing, dans la Petite-Côte. Le premier bébé de cette nouvelle structure a été accueilli le 8 juillet 2014, à 19h45, renseigne la sœur Bernadette Marie-Jean Thiam, responsable de la pouponnière.
 
Sur la route qui mène vers Ngasobil, à la sortie de Nianing, un panneau de couleur bleue indique la présence de la "Cité de l’Emmanuel", à 500 m de la route, dans un endroit reposant et bien calme. Le bâtiment respire encore la fraîcheur de la nouveauté.
 
« C’est depuis l’année 2010 que le projet de création de ce centre a été initié mais nous nous sommes installées le 26 juin 2014 », informe la Sœur Bernadette Thiam.
 
« Il a été réalisé grâce à l’appui de partenaires, dont la fondation Raoul Follereau qui a financé à hauteur du 80% du budget », ajoute-t-elle.
 
D’une capacité totale de 40 ... Lire la suite
Commentaires  (0)
  1
2
3
4
5
6
  Suivant
 
 
Accueil
Lectures du jour
Saint du jour
Liste des blogs
Liste des annonces
Forum de discussions
Livre d'or
Documents
Ecouter des chants
RECHERCHER
DOSSIERS
Plus ...
DERNIERES ANNONCES
Inscriptions à l’institut de théo ...
 
« week-end jeunes », du 29 au 31 ...
 
Grand concert marial d’orgue et d ...
 
 
Grand appartement a louer - hann ...
 
Info
 
Information
 
Recherche emploi femme de menage
 
Retour inconditionnel de l'etre a ...
 
Cafés théologiques hebdomadaires ...
FORUM - DERNIES SUJETS